Naples : Le club furieux pour Gonalons

Selon le Corriere dello Sport, Aurelio de Laurentiis, le président de Naples, serait furieux après la décision de Lyon de ne finalement pas lui vendre Maxime Gonalons. Publié le 08 Janvier 2014, à 11h43 NAPLES DELAURENTIIS

Jean-Michel Aulas l’affirme, il a refusé une offre de Naples de dix-sept millions d’euros pour Maxime Gonalons. Aurelio de Laurentiis, le président du club italien, a confirmé l’information avec regret, voire colère. « C’est le montant demandé par Jean-Michel Aulas dans un message qu’il m’a envoyé il y a une semaine, a expliqué le dirigeant napolitain à L’Equipe mercredi. Il m’a écrit que pour vendre Maxime Gonalons, il fallait ce montant. »

Capoue et M’Vila dans le viseur napolitain

Le refus tardif de l’OL aurait irrité au plus haut point Aurelio de Laurentiis selon le Corriere dello Sport. Alors qu’il pensait l’arrivée du milieu de terrain international français bouclée, le patron des Partenopei doit se mettre à la recherche d’une solution de rechange. Le quotidien italien avance les noms de deux autres Tricolores : Etienne Capoue (Tottenham) et Yann M’Vila (Rubin Kazan). Autres pistes envisagées par Naples : Jucilei (Anzhi Makhachkala), Ever Banega (Valence), Marco Parolo (Parme) ou encore Jorginho (Hellas Vérone).

Advertisements