Gerrard sauve Liverpool du naufrage

Liverpool, ballotté par une équipe de Naples inspirée, a malgré tout réussi à s’imposer 3 à 1 grâce à un triplé de son capitaine Gerrard, pour conserver la première place du groupe K de l’Europa League, jeudi à Anfield.

Les Napolitains, emmenés par le duo Cavani-Lavezzi virevoltant, avaient pourtant mené la vie dure aux Reds, maladroits à l’approche de la surface de réparation adverse, au cours d’une première période où ils se sont créés les meilleures occasions. Ngog, seul en pointe, éprouvait les pires difficultés à porter le danger dans le camp italien alors que Cavani et Lavezzi conduisaient de belles actions (10e, 18e, 20e).

Les Italiens ont logiquement ouvert la marque à la 28e minute. Un ballon mal dégagé par le gardien Reina permettait à Cavani de le récupérer pour lancer immédiatement Lavezzi qui, face au portier anglais, ouvrait la marque d’un tir enroulé du pied droit.

Liverpool, follement encouragé par ses supporteurs, réagissait. Ngog, après un relais avec Poulsen, se retrouvait seul face à De Sanctis, mais le Français croisait trop son tir (31e).

En seconde période, Liverpool, qui restait sur deux victoires en Championnat d’Angleterre, ne se montrait guère à son avantage mais obtenait une égalisation heureuse grâce à Gerrard qui suivait une passe trop molle d’un défenseur italien pour son gardien (76e).

Revigorés et plus frais physiquement, les Reds ont pris l’avantage après un pénalty, obtenu par Johnson et transformé par Gerrard (88e) qui avait aussi l’honneur de conclure le réveil de sa formation d’une balle piquée juste avant la fin de la partie.

 

 

Advertisements