Un penalty d'Eto'o sauve l'Inter de la défaite

Un penalty très contesté transformé par Samuel Eto’o, qui a marqué son 8e but en Calcio cette saison, a sauvé l’Inter de la défaite face à Brescia (1-1), samedi, lors des matches avancés de la 10e journée du Championnat d’Italie qui se termine dimanche avec le derby Lazio-AS Rome.

L’Inter, baladé à Tottenham en Ligue des champions (1-3), a éprouvé les pires difficultés face à une équipe de Brescia, certes seulement 16e mais qui a pris confiance au fur et à mesure que les champions en titre ne parvenaient pas à concrétiser leurs nombreuses occasions.

Ainsi, Eto’o, son meilleur marqueur (17 buts en 16 matches toutes compétitions confondues), a mis à contribution la solidité du gardien visiteur, Arcari qui, après un arrêt-réflexe sur sa ligne après un coup franc de Sneijder (4e), ne s’est pas non plus laissé surprendre par un tir à ras de terre du Camerounais (8e).

Brescia, qui n’a effectué sa première véritable offensive qu’à la 11e minute, allait pourtant ouvrir le score. Une frappe des 25 m de Diamati a été déviée en corner par Samuel. Caracciolo, servi juste à l’entrée de la surface, effaçait d’abord Samuel avant de devancer la sortie du gardien milanais Castellazzi pour réussir un contre-pied parfait (15e).

Vexés, les Milanais se ruaient à l’attaque par Eto’o, Milito ou Pandev, mais Arcari veillait. Et l’Inter n’a eu son salut que grâce à un penalty très généreux sifflé pour une légère faute d’Arcari sur Eto’o (73e).

L’Inter reste donc deuxième à trois points de la Lazio, opposée dimanche à l’AS Rome dans un derby brûlant. Solide leader avec cinq victoires d’affilée, la Lazio doit se méfier d’une AS Rome requinquée et qui restait sur deux succès de rang dont un convaincant 3-2 à Bâle en Ligue des champions.

Enfin, l’AC Milan, battu à domicile par la Juventus (1-2) lors de la 9e journée, a également quelques doutes à lever en dépit de son match nul (2-2) concédé à la dernière minute au Real Madrid en C1.

Advertisements